Les règles

track1

Comprendre les règles du Derby

Le jeu :

Deux équipes s’affrontent sur une piste ovale appelée track et sont composées :

d’un jammer,
de quatre bloqueurs.

Un match se décompose en deux périodes de 30 minutes. Chacune découpée en jams d’une durée maximale de 2 minutes.

L’équipe obtenant le maximum de points aux termes de la dernière période, remporte donc le match.

Les rôles :

Les bloqueurs forment un pack et doivent maintenir leur mur et leur allure en évoluant sur la piste. Leur rôle est donc d’empêcher le jammer adverse de les doubler, tout en facilitant le passage de leur jammer. Pour cela, les contacts nommés blocages sont autorisés mais strictement réglementés.

Le jammer doit dépasser un maximum de fois le pack en exécutant des tours de terrain. A condition qu’il ne commette pas de faute, ce dernier obtient un point par adversaire dépassé.

Exception : Les jammers ne marquent pas de point lors du permier tour. Le premier à traverser le pack dans les règles se voit conférer le statut de lead jammer et lui octroie le droit d’appeler la fin du jam lorsqu’il le souhaite avant la fin des deux minutes. Ce qui s’avère très utile, puisque le lead empêche à l’équipe adversaire de marquer d’avantage de points.,

Arbitrage :

Le Roller derby est un sport aux règles complexes et requière un grand nombre d’officiels, pas moins de 11 arbitres (Réfs) et 7 NSO (No skating Officials) sont nécessaires au bon déroulement du jeu.

Les réfs ont pour mission de s’assurer de la sécurité du jeu, de siffler les pénalités commises par les joueurs et de compter le nombre de points marqués par les jammers..

Quant aux NSO, ils assurent l’intendance du match en s’occupant du chronomètre, en gérant la prison, en gardant une trace des pénalités et des scores, etc…

Le matériel :

  • materiel derby
    Quel matériel est nécessaire ?

    Un matériel spécifique pour le Derby