Quel matériel est nécessaire ?

Quel matériel utilisé ?

Un matériel spécifique pour la vitesse

LA CHAUSSURE/LA COQUE

images (4)Vous devez choisir vos chaussures en fonction de votre usage. En effet, si vous décidez de faire uniquement de la course/vitesse, votre coque devra s’ajuster au plus près de votre pied, d’où l’intérêt d’opter pour des chaussures thermoformables. Votre pied ne doit surtout pas glisser dans votre patin et il ne doit y avoir aucun jeu afin d’éviter tout frottement.

En revanche, si vous préférez en plus de la vitesse, faire de la randonnée sur longue distance, votre chaussure doit être souple pour plus de confort.

LE CHÂSSIS/LA PLATINE

download (7)

le choix du diamètre de vos roues,

la longueur,

votre gabarit.

Si vous êtes grand, votre châssis doit être haut et long. Dans le cas où vous êtes imposant et puissant, il doit être plus solide, rigide.

LES ROUES

Le nombre de roues dépendra de leur diamètre (généralement entre 100 et 110mm) la dureté quant à elle, devra se située entre 85 et 87A.

LES ROULEMENTS

Nous vous conseillons des roulements semi-ouverts huilés, ou gélifiés, normés ABCE 5 au maximum.

LES PROTECTIONS

Seul le casque est obligatoire afin d’éviter tout traumatisme crânien suite aux chutes. Préférez un casque de cyclisme plus tôt qu’un casque de type coquille.

Cependant, nous vous conseillons pour votre sécurité de porter des protège-poignets, coudes et genoux.

En général, beaucoup de patineurs favorisent les gants au protège-poignets. Mais ils ne protègent que des éraflures et des brûlures.

Pour éviter quelques petits bobos, sans gravité mais cependant gênants, vous pouvez porter des chaussettes en coton, elles absorbent la transpiration, donc évitez le nylon. Les patineurs ayant une coque moulée sont nu-pieds dans leurs chaussures, si tel n,est pas votre cas, mettez des chaussettes ultra fines ou des chevillières en néoprène.